[EN] 03. IRRI Agronomie Défi 2: Première application d'engrais

18 vues

Description:

Achim Dobermann, directeur général adjoint pour la recherche à l'Institut international de recherche sur le riz (IRRI; http://irri.org), et Leigh Vial, responsable de la station expérimentale IRRI, commencent IRRI Agronomy Challenge II. C'est la suite d'un projet spécial dans lequel ils démontrent comment faire pousser une culture de riz productive dans un domaine de 25 x 100 mètres sur la ferme de recherche de l'IRRI.

Ici, Achim fait la première application d'engrais environ 1 semaine après la transplantation.

Commentaire d'Achim:

28 décembre: je suis revenu environ une semaine après la plantation pour appliquer la première dose d'engrais. Nous avons examiné les bases de ce document dans notre publication l'an dernier.

Nous avons constaté que l'utilisation de l'outil de décision Nutrient Manager rendait cela très simple parce que la réponse à la série de questions simples sur notre domaine et les pratiques de gestion précédentes et prévues ne duraient que 5 minutes environ. Plus important encore, il a abouti à une recommandation «susceptible d'action» que nous pourrions facilement mettre en œuvre. Alors, qu'est-ce qui va être différent cette fois-ci? En fait, pas tellement.

En termes de technologie informatique, nous avons une nouvelle version passionnante de Nutrient Manager for Rice disponible aux Philippines (version 2.2.), Qui a été reprogrammée en langage HTML 5. Le principal avantage est que le logiciel est devenu indépendant du périphérique, c'est-à-dire qu'il fonctionne dans le «nuage» sur n'importe quel matériel, y compris les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portables, les tablettes ou l'un des smartphones disponibles. Bientôt, il recevra également d'autres extensions dans les fonctions visant à prendre d'autres décisions critiques en matière de gestion des cultures.

En termes d'agronomie, nous devons considérer que cette fois-ci, nous avons planté une variété consanguine et hybride. Cela a trois implications majeures pour la gestion des éléments nutritifs: (i) l'hybride devrait avoir un potentiel de rendement plus élevé et donc aussi un rendement supérieur à celui d'un cultivar consanguin; Par conséquent, il faudra encore plus de nutriments, (ii) des recherches antérieures ont montré que pour exploiter pleinement le potentiel de rendement supérieur, un hybride est plus susceptible de bénéficier d'une petite application de N tardive à l'étape de départ que d'une consanguine, et (iii) de la croissance La durée est différente et les hybrides peuvent également avoir une vigueur plus rapide que la consanguinité, ce qui affecte la synchronisation des applications d'engrais.

L'hybride que nous avons choisi, Mestiso 26 (IR82372H), devrait mûrir environ 1 semaine plus tôt que le NSIC Rc302 endogène (IR05A272). Ainsi, j'ai administré Nutrient Manager séparément pour chacun des deux cultivars, en supposant un rendement cible d'environ 7 t / ha pour les consanguins (environ 70 à 80% du potentiel de rendement pour un climat moyen de saison sèche à Los Baños) et 7,5 t / Ha pour l'hybride.

Concrètement, les différences dans le calendrier des applications sont assez faibles, donc nous nous efforcerons de tout faire les mêmes jours pour les deux variétés (la gamme de dates tardives de l'hybride, qui est proche de la période de début de l'infantile ). En termes de choix de produits, nous allons garder les choses simples avec un engrais composé 14-14-14 pour l'application basale (début), ce qui se traduit par environ 4 sacs / ha pour les sacs consanguins et 4½ / ha pour l'hybride.

Il m'a fallu environ une demi-heure pour compléter cette première application de diffusion, bien que je devais faire un passage supplémentaire sur l'hybride pour appliquer un peu plus d'engrais qui avait été abandonné.

Je me rend compte, de plus en plus, que la diffusion de l'engrais à la main sur la surface du sol ne nous aidera pas grandement à accroître l'efficacité des engrais dans le futur. À ce stade précoce, les semis augmentent à peine et ne peuvent pas absorber rapidement les nutriments. En outre, la machine que nous avons utilisée a été plantée à un espacement de rangs de 30 cm, laissant beaucoup d'espace de surface vide sur lequel les granulés d'engrais sont tombés.

J'aimerais avoir la possibilité de le placer près des rangées de jeunes plantes, dans le sol, mais nous n'avons pas encore une telle machine. L'ajout de boîtes d'engrais au planteur mécanique ajouterait également plus de poids, ce qui compliquerait l'opération de plantation. Je rêve qu'un jour, nous aurons une machine de soin des petites ou moyennes quantités qui peut faire des applications plus précises des engrais et des pesticides dans les cultures de riz plantées en rangée, peut-être même avec des conseils précis.

Auteur:

International Rice Research Institute

Catégorie:

Vidéo, Anglais, Planification, Nutriments, Plaine irriguées, Engrais, Savoir

Chaîne:

[EN] 14. IRRI Agronomie Défi 2: Commencer à nouveau et ce que nous ferons différemment

Date de sortie:

4 années, 6 mois ago

Durée:

06:19

Source:

https://www.youtube.com/watch?v=Av8V8KESTlI